Burundi : Des infrastructures et espaces publics dotés de nouvelles appellations et des réconforts dévoilés

0
345
Les militaires au défilé du 57è anniversaire de l''indépendance nationale
Les militaires au défilé du 57è anniversaire de l'indépendance nationale
Advertisement

Lors de la célébration du 57ème anniversaire de l’indépendance nationale, des réformes et des primes décernés pour la motivation des fonctionnaires et d’autres citoyens qui se sont démarqués lors de l’exercices de leur fonction pour la consolidation de l’indépendance. Ces reformes porteront sur la nouvelle dénomination des endroits et bâtiments publics

Dr. Deo Guide Rurema décollé par le Président de la République du Burundi lord de la célébration du 57ème anniversaire de l'indépendance nationale.
Dr. Deo Guide Rurema décollé par le Président de la République du Burundi

« Dans le but de déraciner tout symbole du mauvais esprit qui a caractérisé l’histoire du Burundi et de rendre mémoire à ceux qui ont sacrifié leur vie pour le pays, certains endroits et monuments publics vont porter des noms réconciliateurs des Burundais dès le 1er juillet 2019 », a annoncé SE Pierre Nkurunziza, le Président de la République du Burundi lors des festivités marquant la 57ème anniversaire de l’indépendance nationale. A titre exemplatif, l’Aéroport International de Bujumbura et le 1er Novembre sont dédiés au héros de la démocratie Melchior Ndadaye. Et, le Stade Prince Louis Rwagasore est baptisé Stade Intwari (Stade dédié à tous les martyrs).

Il a indiqué qu’une commission a été mise en place pour bien étudier la mise en application de ces nouvelles dénominations de ces endroits et l’inauguration des œuvres dans toutes les provinces du pays. Cette commission a un délai de trois mois qui débute avec le mois de juillet pour prendre fin en octobre 2019. Le palais présidentiel porte le nom de Ntare Rushatsi, le premier roi du Burundi, a- t-il ajouté

De plus, l’Hémicycle de l’Assemblée Nationale, qui sera érigé à Gitega dans la capitale politique portera le nom du héros de l’indépendance, le Prince Louis Rwagasore et la chambre haute du Parlement (Sénat), qui y sera construite, sera aussi à l’ancien Premier ministre assassiné, Pierre Ngendandumwe.


Célébrer l’indépendance, séance de rappel des événements coloniaux

Célébrer l’indépendance n’est pas un acte de bonheur, mais une séance de se rappeler comment les colonisateurs nous ont pillé l’économie, nous privé la liberté, coutume, vie et mœurs et aussi dissoudre l’organisation socio-politique du pays, a déploré le Président Nkurunziza. Et de préciser que le Burundi perd chaque année 4 milliards de francs burundais pour la fête de l’indépendance. Pour ce fait, le Président Nkurunziza a demandé à ceux qui ont colonisé le Burundi d’indemniser son gouvernement à un montant équivalent à 228 000 000 000 FBu pour ces 57 ans.


A toute honneur, à tout Seigneur

Lors de ces festivités, Dr Déo Guide Rurema, le Ministre de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage a été décollé par le Président Nkurunziza grâce à son bravoure dans l’augmentation de la production agricole, élevage et la protection de l’environnement dans le projet “Ewe Burundi urambaye”, sans oublier son effort consentis dans la création de l’industrie du Fertilisant Organo-Minéral (FOMI-Imbura). Il lui a décerné une médaille d’Ordre de Mérite du Travail, classe de commandeur, un certificat de mérite et une enveloppe de 2.000.000 FBu

Aussi, l’Ambassadeur du Burundi auprès des Nations Unies à New York Albert Shingiro a été primé pour les efforts consentis pour redorer l’image du pays en expliquant la réalité au sein de l’ONU et autres.

Du côté de l’hygiène, la province Rumonge a été classée prmière et primée de 3 millions de FBu, le second Mwaro avec 2,5 millions de FBu et enfin Bururi avec 2 millions de FBu.

Des primes pour les meilleurs défilants

Pour le défilé, l’autorité de l’aviation civile en 1ère position avec 3 millions de FBu, le second ITRACOM avec 2 millions de FBu, le tertio l’équipe de la Présidence de la République avec 2 millions, le 4ème le Ministère des relations extérieures avec 1,5 millions de FBu et en fin ALUBUCOM avec 1 million de FBu.

Le défilé au rythme de 57 tambours et d’autres instruments modernes des forces de l’ordre a agrémenté les festivités. Un long défilé des civiles issus des différentes institutions publiques, paraétatiques et privées sans oublier les organisations de la société civiles et les coopératives étaient présents au rendez-vous. Les jeunes de l’Eglise Adventiste du 7ème jour ont débuté le défilé proprement dit, les militaires et les polices en ont suivi. Ce défilé s’est clôturé par les démonstrations policières et militaires. C’était la démonstration de Karate pour la police, l’embarquement et le débarquement et la chute sur une corde à partir d’un hélicoptère pour les militaires. Là où le Lieutenant Ornella Bukeyeneza première parachutiste féminin dans l’armée burundaise a impressionné la population qui étaient au Boulevard de l’indépendance. Le Président Pierre Nkurunziza lui a promis deux vaches pour l’encourager.

Richard Nsengiyumva,Stagiaire et Eric Ndayihaya

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here