Burundi : Des écoliers sont appelés à entreprendre

1
237
Mussa Masumbuko,Coordinateur de l'Africa Startup
M. Moussa Masumbuko,Coordinateur de l'Africa Startup:"4 programmes dont le curricula d’entrepreneuriat pratique, edutech, formation professionnelle et hostpot sont priorisés par mon ONG"

En date du 19 juillet Africa Startup en partenariat du Ministère de la Jeunesse, des Postes et des Technologies de l’Information a organisé un concours « Power the next 2019 » à l’endroit de jeunes entrepreneurs, à Bujumbura. Africa Startup priorise les activités pratiques via les formations qu’elle offre aux élèves de l’école fondamentale, a précisé M. Moussa Masumbuko, le coordinateur d’Africa Startup. Le curricula d’entrepreneuriat pratique, edutech, formation professionnelle et hostpot sont les 4 programmes que cette ONG dispense

Photo de famille lors du concours "Power the next2019"
Photo de famille lors du concours “Power the next2019”

 « Nous nous réunissons dans ce grand Sommet pour l’Afrique central et de l’Est dans le cadre d’une activité certes de compétition mais surtout de partage et d’enrichissement au moment où les jeunes et les moins jeunes venus du Burundi et d’ailleurs, se rencontrent, s’apprécient dans la convivialité et la complémentarité, le tout pour l’autopromotion et l’auto développement de toute la communauté », a fait savoir Moussa Masumbuko, le coordinateur de l’Africa Startup.

 
Il a ajouté que ce concours d’entrepreneuriat s’est inscrit dans une série d’autres événements qu’elle réalise au Burundi dans les écoles fondamentales et dans les communautés pour donner un coup de main dans la réalisation de son programme nationale de Développement (PND 2018-2027). Pour concrétiser sa vision, Africa Startup priorise les activités pratiques via les formations qu’elle offre aux écoliers de l’école fondamentale. M. Moussa Masumbuko a fait savoir que son ONG a 4 programmes dont le curricula d’entrepreneuriat pratique, edutech, formation professionnelle et hostpot. La formation est donnée gratuitement.


Un coup d’envoi au Sommet qui se tiendra en Ouganda

 

La fondation Kafeero et l’équipe d’Africa startup donnent le coup d’envoi au Sommet « Power the next entrepreneurship and leadership » qui se tiendra en Ouganda au mois de novembre 2019, a fait savoir M. Moussa. Nous pensons que les jeunes sont la clé du succès du Burundi, confie -t-il.
« Entreprendre est différent de gagner l’argent », a indiqué Bienvenu Irakoze, Secrétaire Permanent au Ministère de la Jeunesse. Pour lui, entreprendre c’est poursuivre la vision et après avoir la vision l’argent vient. Quant à Maître Willy Rubeya, pour entreprendre, il faut mettre en place une stratégie différentielle. C’est-à-dire qu’il faut faire une chose différente de celle qui existe déjà. « La clé d’entreprendre c’est l’innovation », a assuré Me Rubeya


 Les innovations se présentent aux sein des jeunes burundais

Le concours « Power The Next » est destiné aux jeunes. Mais autant le développement ne profite qu’à cette tranche d’âge, autant il ne peut être atteint que par celle-là seulement.  « Je vous invite tous à une campagne commune pour le changement de notre société en impulsant aux jeunes et adultes une vision entrepreneuriale pour donner à notre pays un nouvel élan de développement» , a souhaité monsieur le Coordinateur.

Lors des présentations des projets, les concourants ont pu démontrer leurs innovations en ce qui concerne la technologie moderne et la gestion des déchets pour en transformer de matières utilisables.

Après cette présentation, le jury a proclamé ceux qui ont été retenus.

L’entreprise Riha qui a initié un projet « bye bye au file d’attente » qui a été représenté par M. Prime Niyongabo a remporté la 1ere place. Cette entreprise a mis en place un logiciel qui permettrait l’accès rapide aux documents administratifs via les téléphones portables. La 2nde place est revenue à XWAVE représenté par Dudu Niyukuri. Selon M. Niyukuri,XWAVE est une application qui permet le téléchargement et l’achat de chanson en ligne après avoir payé les cookies par lumicash, ecocash ou d’autres moyens utilisés au Burundi et ailleurs. Et la 3ème place a été prise par l’entreprise ICCBio dirigé par Hugues Nimpagaritse. ICCBio fabrique les emballages biodégradables à partir des déchets. M. Nimpagaritse se préoccupe d’un Burundi sans sachets; ce qui se coïncide à la politique nationale visa la lutte contre les objets en plastiques non-biodégrables.

Africa startup a promu de prendre en charge Mme Salomé Nitegeka comme prévu à ces 3 autres gagnants lors du Sommet « Power the next entrepreneurship and leadership » qui se tiendra en Ouganda au mois de novembre 2019. Mme Nitegeka a aussi représenté entreprise SCCF PEANUT. Son projet vise la réduction de la malnutrition via l’augmentation des arachides et sa commercialisation d’une façon moderne.    

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here