Le paludisme n’est pas une épidémie au Burundi

0
143
Dr.Thadée Ndikumana,Ministre de la santé
Dr.Thadée Ndikumana,Ministre de la santé

Dans une conférence de presse tenue ce mercredi le 7 Août 2019 dans son cabinet, le Docteur Thaddée Ndikumana, Ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida a indiqué à la presse qu’au Burundi il n’y a pas de l’épidémie de malaria

crédit photo
crédit photo

Le Ministre Ndikumana a indiqué qu’une épidémie est déclarée lorsqu’il y a une augmentation brutale de l’incidence du paludisme dans la population.Or,les chiffres actuels ne sont pas au stade de déclarer le paludisme comme une épidémie au Burundi car, selon lui,les statistiques de 2017 où il y avait une épidémie, dans 6 mois on avait 4.913.150 patients et 4.500 morts. Mais en 2019 dans la même période on a 4.300.000 patients et 1400 morts, soit une diminution de 30%, a-t-il expliqué.

Et comme remèdes à cette problématique, il a signalé que l’Etat a investi plus d’un milliard de francs burundais pour lutter contre cette maladie par le recours aux cliniques mobiles pour des consultations à domiciles. Aussi son ministère promet de distribuer des moustiquaires avant la saison culturale A et l’usage des comprimés de Quarterm à la place des Modiaquines-Artésinates.

Le choléra a été vite maîtrisé

Quant au choléra qui fait parler de lui même à Bujumbura,

le Ministre de la santé publique et de la lutte contre le sida a dit que 235 cas de choléra sont enregistrés et soignés gratuitement,  12 sont  malades et  hospitalisés et un seul cas de décès mais qui était associé de la malaria, a-t-il déploré.

Concernant l’urgence mondiale à virus Ebola qui se manifeste en République Démocratique du Congo, le Ministre Ndikumana a avoué que le Burundi est prêt à bien combattre cette épidémie. 22 districts sanitaires frontaliers avec la RDC et le Rwanda sont au courant. Il y a aussi la mise en place d’un centre chargé de soigner les personnes infectées à Mudugudu.

Toute personne qui présente une température plus vite élevée est suspecte porteur du virus Ebola et doit être mis en isolement pour de test plus poussé.

Richard Nsengiyumva,Stagiaire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here