Burundi : La réintégration socio-économique se poursuit

1
81
100 ménages réintégrés
100 ménages réintégrés

300 ménages dont 17 hommes sont réintégrés dans leurs collines natales dès ce jeudi le 6 Septembre 2019 en commençant par 100 ménages par le biais du ministère des Droits de la Personne Humaine, des Affaires Sociales et du Genre(MDPHASG) a indiqué M.Felix Ngendabanyikwa  secrétaire permanent à ce ministère

M. Felix Ngendabanyikwa, le Secrétaire Permanent au MDPHASG "ces personnes faisaient du commerce ambulant, la mendicité et  autres ont quitté leurs domiciles en 1993..."
M. Felix Ngendabanyikwa, le Secrétaire Permanent au MDPHASG “Ces personnes faisaient du commerce ambulant, la mendicité et autres ont quitté leurs domiciles en 1993...”

Selon M. Felix Ngendabanyikwa, le Secrétaire Permanent au MDPHASG, son ministère continue la campagne de réintégration des femmes mendiantes et celles vivant du commerce ambulant en mairie de Bujumbura et d’autres personnes qui ne supportent pas la vie en ville. Il a fait savoir qu’on commence par réintégrer 100 ménages dans leurs collines de recensement. Et, de préciser que chaque ménage a reçu une assistance de 50.000Fbu, 2 houes, 25kgs de riz. Les mutuelles leur seront envoyées prochainement car indique le ministère qu’il  ne les a pas préconisées à temps,a-t-il signalé.

M. Felix Ngendabanyikwa a souligné que ces personnes faisaient du commerce ambulant, la mendicité et  autres ont quitté leurs domiciles en 1993 pendant la guerre. Des conseils concernant la réintégration socio-économique et la réintégration physique au niveau communautaire leur ont été prodigués.

Un acceuil chaleureux leur est réservé

 Mme Donatienne Girukwishaka chargée de la promotion de la femme et égalité genre à ce ministère a signalé qu’au niveau local, l’administration a été préparée pour un bon accueil et les réintégrer dans les différentes associations.  Et, la réintégration scolaire de leurs  enfants est aussi préparée, rassure-t-elle. Elle ajoute que le Ministère viendra en appui pour la scolarité, la santé et l’agriculture. Aussi Mme Girukwishaka a demandé au femme de bien se comporter, de commencer à faire le commerce de petites marchandises pour avoir l’argent à épargner dans les associations.

Le secrétaire permanent au ministère en charge des affaires sociales  n’a pas manqué d’indiquer que pour assurer leur stabilité au niveau communautaire, le ministère en charge de la solidarité compte faire un suivi rigoureux et régulier car , il est représenté au niveau provincial, communal et collinaire. Aussi, le ministère a lancé un appel à d’autres catégories de personnes qui n’ont pas touché de venir s’annoncer au sein de ce ministère pour les accompagner dans ce processus de réintégration.

Richard Nsengiyumva,Stagiaire

1 COMMENT

  1. I have been browsing on-line more than three hours today, yet I never found any interesting article like yours. It is beautiful value enough for me. Personally, if all site owners and bloggers made excellent content as you probably did, the internet might be a lot more useful than ever before.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here