Burundi : Apprentissage progressif des langues à l’école du 1er cycle fondamentale

0
78
les élèves de l'école fondamentale. Photo d'archive
les élèves de l'école fondamentale. Photo d'archive

La restructuration des cours, l’introduction d’une manière échelonnée l’apprentissage des langues étrangères et de la lecture pour les élèves du 1er cycle de l’école fondamentale constituent les principales innovations pour cette année scolaire 2019- 2020 débutée le 9 Septembre 2019, a indiqué M. Edouard Juma, porte-parole du ministère de l’éducation, de la formation technique et professionnelle

Juma Edouard,porte-parole du MEFTP "que les matières du 1er cycle fondamentale (1er et 2ème année) seront dispensées en Kirundi et Français ..."
M.Juma Edouard,porte-parole du MEFTP “que les matières du 1er cycle fondamentale (1er et 2ème année) seront dispensées en Kirundi et Français ...”

Dans une conférence de presse animé ce mercredi, Juma Édouard a précisé que les matières du 1er cycle fondamentale (1er et 2ème année) seront dispensées en Kirundi et Français comme langue étrangère au lieux des 4 langues (Français, Kirundi, Anglais et Kiswahili) pour éviter les interférences linguistiques. L’Anglais parlé sera enseigné à partir du 2ème cycle (3ème et 4ème année) et le Kiswahili dans le 3ème cycle (5ème et 6ème année). Même les écoles privées qui suivent les programmes de l’éducation nationale sont obligées de suivre cette réforme, a -t-il ajouté.

Dans le système éducatif burundais, l’enfant est au centre de l’action pédagogique. C’est pour cette raison que le contenu de la restructuration des cours de la 1ère année fondamentale est constitué par 3 grands thèmes à savoir l’expression orale et écrite, l’apprentissage de l’enfant de son milieu ainsi que la découverte de son corps, a -t-il souligné le porte-parole.

Lors de cette réforme qui sera progressive, les enfants prendront beaucoup de temps à apprendre la lecture. Avec l’appui de Colombia University, il sera introduit une méthodologie permettant l’apprentissage de la lecture en un temps de 100 jours, a -t-il ajouté.

Richard Nsengiyumva,Richard

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here