Le patrimoine culturel immatériel de Batwa du Burundi en déperdition

0
115
M. Emmanuel Nengo
M. Emmanuel Nengo, Président de l'Uniproba"Cette enquête a été organisée pour promouvoir et protéger le patrimoine des Batwa...."

Les cinq points saillants dont la littérature, les jeux et cérémonies, les cultes, la science traditionnelle et la technologie ont été faits l’objet de recherches de l’enquête sur le patrimoine culturel immatériel de Batwa, a dit Domitien Nizigiyimana, professeur à l’Université du Burundi dans son exposé sur l’enquête du patrimoine culturel immatériel de Batwa du Burundi

la culture de l'être humain évolue dans le temps et dans l'espace
Prof. Domitien Nizigiyimana “La culture de l’être humain évolue dans le temps et dans l’espace”

Les Batwa constitue une catégorie des burundais qui vivaient de la chasse et la poterie et une culture un peu propre à eux avec un ton vocal très particulier, a expliqué prof Domitien Nizigiyimana. Il a indiqué que la poterie est le seul métier qui reste vivant et identique pour tout le peuple Batwa selon les enquêtes effectuées dans les provinces de Cibitoke, Bubanza, Kirundo, Muramvya, Gitega et Rutana.

Le professeur Nizigiyimana a demandé que de telle recherche soit faite périodiquement, car selon lui la culture de l’être humain évolue dans le temps et dans l’espace. Il a montré que la chasse, la médecine traditionnelle et la forge faisaient parties des cultures et pratiques qui caractérisent les Batwa ont été abandonnés sous conditions naturelles ou de lois.

Emmanuel Nengo président de l’UNIPROBA (unissons-nous pour le progrès des Batwa) fait le même constat. Il a expliqué que c’est dans cet angle que cette enquête a été organisée pour promouvoir et protéger ce patrimoine.  Il a ajouté que cela permettra aux Batwa et à leurs générations futures de connaître les cultures et pratiques qui caractérisaient les Batwa.

M. Nengo, Président de cette organisation locale qui milite pour les droits des Batwa souhaite que cette enquête soit mise à la disposition de tout le monde pour que le contenu soit connu par tous ce qui le veulent.

Jean Marie Vianney Niyonkuru,Stagiaire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here