Burundi : le ministère de la sante publique prêt à riposter contre le coronavirus

0
779
Dr Thade Ndikumana, ministre de la Santé tranqulise la population en rapport avec le Coronavirus
Dr Thade Ndikumana, ministre de la Santé tranqulise la population en rapport avec le Coronavirus"les masques sont disponibles"
Advertisement

Ce vendredi 31 janvier 2019, le ministre de la santé publique et de lutte contre le Sida conjointement avec le représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au Burundi ont animé une conférence de presse en rapport avec le Coronavirus. Ce virus qui s’est vu en Chine a été pris comme une urgence sanitaire mondiale par l’OMS. La vigilance est recommandée à toute personne vivant au Burundi pour se protéger contre ce virus qui n’a pas jusqu’ici de traitement.

Le ministre de la Snté est avec le Représentant  de l'OMS au Burundi
Le ministre de la Snté est avec le Représentant de l’OMS au Burundi

 Lors d’une conférence de presse, le ministre en charge de la santé au Burundi, Dr Thadée Ndikumana a expliqué que le Coronavirus est un virus respiratoire. Il a ensuite présenté par les symptômes du coronavirus, qui sont entre autres la fièvre, un syndrome pseudo-grippal, des maux de tête, des douleurs au sein des articulations et les muscles dans les premiers temps. « Dans un second temps, des signes respiratoires, toux, crachats et essoufflements, jusqu’à des pneumonies pouvant être sévères dans des cas graves », poursuit-il.

 Le ministre Ndikumana rassure que le gouvernement burundais est prêt à protéger la population tout en préservant la communication entre la population burundaise et celle de la Chine. Il a fait savoir que le ministre a mis en place un plan de riposte contre le coronavirus« 2019-nCov ». « Les équipements que nous avons pour lutter contre l’épidémie d’Ebola qui s’est vu en RDC vont être utilisés pour faire la prévention contre le coronavirus », souligne le ministre avant de préciser que ce ministère possède les appareils qui peuvent mesurer la température à distance qui sont à l’aéroport Melchior Ndadaye. Ces appareils nous aident à faire le screening en rapport avec le Coronavirus. Et « nous avons changé la fiche de déclaration de santé qui était à l’aéroport. Nous l’avons enrichie en y ajoutant des signes liés à ce virus Corona ».

Un suspect sera mis en quarantaine

Formulaire de déclaration de santé
Formulaire de déclaration de santé

 Celui qui présente des signes avec une fièvre, un écoulement nasal, une toux et  qui provient de l’Asie est pris comme suspecte et il sera acheminé à l’hôpital prince régent Charles. Le ministère de la santé a prévu des chambres d’isolement pour qu’il y reste pendant 14 jours. Pendant ce temps, on poursuit les investigations tout en appliquant le traitement symptomatique car le coronavirus n’a pas de traitement actuel. Mais celui qui présente les signes d’infection respiratoires est pris en charge à travers l’antipyrétique pour diminuer la température mais aussi le traitement de la pneumonie ou de l’infection respiratoire aigu. C’est pendant ces 14 jours qu’on va faire des prélèvements en collaboration avec l’OMS, qui seront achemine en Afrique du Sud pour son examination au laboratoire qui est unique pouvant prouver le virus Corona en Afrique.

Des masques sont disponibles

Il a demandé avec insistance que tout burundais voulant aller en chine, de passer par le ministère de la santé pour lui donner des conseils. Quant à la protection des prestataires sanitaires, le ministre Ndikumana a tranquillisé en précisant que des masques ont été déjà rendus disponibles pour eux et pour les passagers qui débarquera à l’aéroport. Il a en outre précise que les chinois seront envoyés à l’hôpital de Mpanda pour être suivis par les médecins chinois se trouvant sur place.

Le coronavirus « 2019-nCov » parti de la ville chinoise de Wuhan,se propage toujours. Ce vendredi 7 février, on comptait au moins 717 morts en Chine. Chaque jour partout dans le monde des cas de contamination se découverts. 28000 personnes contaminées.

Les coronavirus (du latin corona et virus, littéralement « virus à couronne »), ou CoV, sont des virus à ARN monocaténaire de sens positif (groupe IV de la classification Baltimore) correspondant à la sous-famille Orthocoronavirinae de la taxonomie de l’ICTV1. Ce sont des virus enveloppés, constitués d’une enveloppe virale entourant une nucléocapside à symétrie hélicoïdale. La taille du génome de ces virus varie d’environ 26 à 32 kilobases, valeurs parmi les plus élevées des virus à ARN. Selon les espèces, ils infectent naturellement les mammifères ou les oiseaux  

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here