Bujumbura : des liens entre la Russie et le Burundi sont aux bons fixes

0
400
L'Ambassadeur de la Russie est au milieu
L'Ambassadeur de la Russie est au milieu
Advertisement

Ce lundi 10/2/2020, dans une conférence de presse, animée à Bujumbura, l’Ambassadeur de la Russie au Burundi Valery A. MKHAYLOV a fait savoir que la Russie et le Burundi ont des relations bilatérales basées sur l’amitié entre ces deux pays avec des intérêts communs.

L'Ambassadeur de la Russie est au milieu
L’Ambassadeur de la Russie est au milieu

“La Russie planifie à renforcer ses liens avec le Burundi non seulement dans le domaine politiques mais aussi économiques”a indiqué l’Ambassadeur de la Russie au Burundi Valery A. MKHAYLOV . Ici, il ajoute que les entreprises russes ont une grande potentialité sur le marché burundais, aussi bien que les entreprises burundaises y compris les producteurs du thé et du café, ont des perspectives d’organiser l’exportation en Russie.” C’est un de nos priorités” a-t-il dit.

L’Ambassadeur Valery A. MAKHAYLOV a rappelé certains voyages surtout ceux des hautes personnalités russes comme la participation  du chef de la commission électorale nationale indépendante (CENI), Pierre Claver Kazihise, dans une conférence internationale scientifique sur le sujet “Numérisation du processus électoral”. La dimension humanitaire était organisée par la commission électorale russe.

Le deuxième vice-président de la République  docteur Joseph Butore  en octobre dernier, en tant que chef de la délégation burundaise, a effectué une visite en Russie. Il a aussi participé au sommet “Russe-Afrique”. Au cours de sa visite, on a signé un éventail des documents sur le développement de la coopération économique entre les entreprises russes et burundaises. Pendant le sommet, 54 États africains ont été représenté. A la fin de sommet, au total, ont signé des accords et des contrats pour un montant de plus de 13milliards de dollars.

L’Ambassadeur de la Russie au Burundi fait savoir aussi, qu’en novembre, le ministre des affaires étrangères du Burundi Ambassadeur Ezéchiel Nibigira a visité Moscou. Nibigira a participé aux pourparlers avec son homologue russe Serguel Lavrov et il a aussi rencontré avec les autres représentants des autres organismes russes.


Au niveau des organisations internationales

Valery explique que pour l’interdiction des armes chimiques par organisation des nations unies (ONU) en 2019, la Russie et le Burundi ont continué à coordonner leurs positions, et soutenir l’un l’autre d’une manière mutuellement et  bénéfique. Ici, Valery donne  l’exemple où le Burundi a été coauteur des résolutions russes sur la criminalité et la lutte contre la glorification du nazisme. La Russie de son côté, a soutenu l’élimination du dossier burundais de l’agenda du conseil de sécurité de l’ONU.

Dans le contexte des élections au Burundi de 20 Mai prochain, Valery  a annoncé que la Russie est confiante que ces dernières seront ouverte et transparente. Il a expliqué que la Russie  considère les élections comme une affaire intérieure au Burundi et se prononce contre toutes les formes de l’intervention extérieure dans les affaires de l’État souverain. La Russie va saluer tout choix du peuple du Burundi et souhaite que ces élections se passent sans incident

.http://www.rtnb.bi/fr/art.php?idapi=4/0/133

Egide Nduwarugira, Stagiaire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here