Bujumbura : l’UPRONA appelle la jeunesse au calme pendant cette période électorale

0
110
Gaston Sindimwo, candidat présidentiel de l'Uprona est à la CENI pour déposer le dossier de sa candidature
Gaston Sindimwo, candidat présidentiel de l'Uprona est à la CENI pour déposer le dossier de sa candidature
Advertisement


Le parti du prince Louis Rwagasore est en train de se préparer pour les prochaines élections afin d’asseoir la démocratie, comme Rwagasore l’entendait et le voulait,a fait savoir Gaston Sindimwo,le 1er vice-président de la République et candidat de l’Uprona a l’élection présidentielle de 2020, dans une conférence de presse de ce mercredi 04 mars 2020, après le dépôt de son dossier de candidature à la Commission Électorale Indépendante (CENI).


Le Parti UPRONA n’a jamais été l’auteur de la barbarie de 1972. S’il y a l’un ou l’autre militant dudit parti qui avait participé dans les tueries de cette époque, il devrait comparaître individuellement dans la justice. Rejette Gaston Sindimwo 1er vice-président de la République à la question de savoir si les jeunes Upronistes (JRR) de l’époque ne sont pas impliqués dans les massacres de 1972.
En plus, Emile Mworoha qui était le chef des jeunes Upronistes (JRR) à cette époque n’a jamais cessé de dire halter aux actes inhumains qui s’observaient partout dans le pays raison pour laquelle le parti de Rwagasore n’est pas concerné du dossier de 1972. Le parti n’a interpellé personne à tuer son voisin, a ajouté Sindimwo

Certaines propositions dont s’articule le programme de l’Uprona.
Selon le 1er vice-président de la République, une fois remporté les élections, il souhaite qu’il y ait un changement pacifique et idéal au Burundi et que l’on soit à l’abri de la peur est du besoin. Ici, il précise qu’ après 6 mois, on ne pourra plus voir des forces de sécurité lourdement armées pour assurer la sécurité d’un dirigeant, la peur n’existera plus, la paix et la sécurité régneront sur tout le territoire national. Il y aura de la bonne gouvernance politique, économique, financière et sociale en vue d’une gestion rationnelle des finances publiques. Le gouvernement issu de l’Uprona, fera de son mieux, en sorte que toutes les provinces soient équitablement représentées. La parité homme-femme au gouvernement sera instaurée, les handicapés et les Batwa seront représentés et une distinction des postes politiques et techniques sera assurée.


La gratuité de l’école jusqu’à l’âge de 16 ans, une formation de qualité, construction des écoles et leurs équipements sans oublier l’intéressement des enseignants sera la préoccupation de l’État issu de ces élections une fois le parti de Rwagasore les remporte.
Le fondateur du parti Uprona, le Prince Louis Rwagasore a été assassiné à Bujumbura le 13 Octobre 1961. Il est le héros de l’indépendance nationale. Beaucoup de burundais se souviennent d’un extrait de son discours après la victoire de son parti, là où il disait: ” Vous nous jugerez à nos actes et votre satisfaction, sera notre fierté.”


Egide Nduwarugira, Stagiaire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here