Burundi : les intrants agricoles pour la Saison 2020B sont disponibles selon le ministère

0
132
L'engrais FOMI en distribution dans tout le pays
L'engrais FOMI en distribution dans tout le pays
Advertisement

Ce jeudi 5 Mars 2020, le ministre de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage, Déo Guide Rurema a animé une conférence de presse sur l’état de lieux de la distribution des intrants fertilisants pour la saison culturale 2020B. Il a tranquillisé les producteurs ayant déjà payé les commandes pour avoir ces fertilisants.

Déo Guide Rurema,le Ministre en charge du mistèere de l'environnement ,agricultureet élevage
Déo Guide Rurema,le Ministre en charge du mistèere de l’environnement ,agricultureet élevage


« Nous saisissons cette occasion pour tranquiliser les producteurs qui n’ont pas encore eu leurs engrais et nous leur promettons qu’ils vont en avoir bientôt parce que le ministère est à l’œuvre pour rendre disponible l’engrais à tout producteur qui en a commandé »,a déclaré le ministre de l’agriculture Déo Guide Rurema.
Toutefois, il a été observé des irrégularités au cours de cette distribution des engrais, déplore M.Rurema. Il deplore qu’il y ait des commerçants spéculateurs des engrais dans le réseau de distribution en s’appuyant sur la non vigilance de certains services sur terrain et de l’administration locale. Certains détournent l’engrais subventionnés soit en les cachant dans leurs entrepôts et les vendant à un prix élevé passant de de 29 000 Fbu à 60 000 FBu, pour un sac de 25 Kg, d’autre va jusqu’à 120 000 Fbu. Et d’affirmer que parmi les fraudeurs figurent les responsables des coopératives et associations. « D’autres spéculateurs sont certains des représentants des coopératives ou associations qui boycottent le PNSEB (Programme National de Subvention des Engrais) en décourageant leurs membres à s’inscrire au programme avec des prétextes spéculateurs. Des enquetes menées l’ont montré » , a t’il martelé .
Il salue la collaboration entre le ministère, l’administration et la brigade anticorruption pour combattre ce mauvais comportement et il remercie vivement la population vigilante qui ose pointer du doigt les spéculateurs, tout en mettant en garde quiconque qui s’arrogera le droit de déstabiliser le programme de Subvention des Engrais mis en place par le Gouvernement. Il se verra infliger une sanction sévère conformément à la réglementation en vigueur.
Il a rappelé à l’administration des provinces frontalières d’être encore très vigilante pour surveiller toute personne qui tenterait de transporter l’engrais vers les pays limitrophes d’une manière frauduleuse.

Le ministre Rurema indique que seul le Burundi possède les intrants organo-minéral à un prix très bas. Cela suite à la mise en place d’un Programme National de Subvention des Engrais (PNSEB), où le gouvernement subventionne à hauteur de 30 pourcent le prix de l’engrais pour faciliter l’accès aux engrais à un prix abordable.
Quant aux soupçons en rapport avec l’insuffisance des intrants fertilisants, le ministre rassure les producteurs que l’engrais FOMI est disponible en quantité suffisante pour cette saison culturale 2020B. « Pour cette saison 2020B, nous avons remarqué certaines irrégularités dans la distribution des fertilisants FOMI pour certaines provinces. Sur ce, le Ministère est entrain de tout faire pour suivre la distribution des engrais auprès des agriculteurs », signale-t-il.
Il a en outre précisé qu’au cours de cette saison, les commandes des fertilisants enregistrés sont estimées à 21 613,325 tonnes et 17 549,390 sont déjà distribuées auprès des producteurs, soit un taux de couverture nationale de 81,2%. « L’engrais IMBURA, qui est beaucoup utilisé pour les agriculteurs représente à lui seul 92% des engrais déjà distribués”,a -t-il déclaré.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here