Burundi : UMURISHO event pour la relance du tambour du Burundi

0
204
les tambours burundais
les tambours burundais
Advertisement

Classé sur la liste du patrimoine immatériel de l’humanité par l’UNESCO, le tambour du Burundi comme objet à percussion traditionnelle est un élément principal de la culture du Burundi Umurisho event veut redorer son image ainsi que celle des artistes tambourinaires.

Aloys Mashanya, représentant légal de Focus on Culture Life (F.C.L) au micro
Aloys Mashanya, représentant légal de Focus on Culture Life (F.C.L) au micro

Ce Vendredi 13 mars 2020 pendant la conférence de presse qu’il a tenue à l’IFB (Institut français du Burundi), Aloys Mashanya, représentant légal de Focus on Culture Life (F.C.L) indique que cette organisation ouvre un événement culturel en vue de réhabiliter et promouvoir la culture burundaise à travers la danse emblématique du tambour

 “Umurisho event ” consiste à une présentation publique et exhibition de la meilleure performance de la danse emblématique du tambour burundais de l’année. Le choix de la mairie de Bujumbura comme lieu abritant cet événement n’est pas gratuit, c’est parce qu’au cours du championnat de danse du tambour édition 2019 la troupe AKAYAZWE de la mairie a été la première, s’emparant d’ailleurs de la première place au niveau national” déclare Mashanya

Selon toujours ce responsable, la tenue de cet événement s’inscrit dans la logique de pérennisation du tambour burundais, la valorisation des célébrités et surtout les artistes tambourinaires et de suivre par la présente souhaite que le tambour burundais accompagne les grands événements nationaux comme Miss Burundi, Primusic et autres

Aux questions concernant les jeunes talentueux qui manquent de soutien en vue d’une performance au jeu du tambour, le représentant légal promet qu’au cours des conférences prévues à l’occasion de cet événement cette problématique sera débattue ainsi que celle des tambourinaires qui vont représenter le Burundi à l’étranger et préfèrent y rester, Mashanya promet que l’organisation tentera d’y remédier,”surtout c’est la pauvreté qui en est à l’origine ” a- t- il lancé

Christophe Niyongendako, Stagiaire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here