La CENI a retenu six dossiers pour l’élection présidentielle de Mai 2020 au Burundi

0
57
CENI
CENI
Advertisement

Parmi les dix dossiers de candidature à l’élection présidentielle de Mai prochain, quatre dossiers n’ont pas été acceptés par la Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI.

Dans un point de presse animé ce mercredi 10 Mars 2020, Pierre Claver Kazihise  président de la CENI a annoncé qu’après une analyse profonde des dossiers de candidat à la présidentielle,  6 dossiers de candidature à savoir le dossier d’Evariste Ndayishimiye candidat du parti Cndd-Fdd, Agathon Rwasa,candidat du parti CNL, Gaston Sindimwo, candidat de l’UPRONA, Francis Rohero, candidat  indépendant, Léonce Ngendakumana, candidat du parti  Sahwanya FRODEBU et Dieudonné Nahimana  candidat indépendant.  Tous ces 6 dossiers ont été retenus à cette commission.

Les dossiers de candidature qui n’ont pas été acceptés sont entre autres, le dossier de Jacques Bigirimana candidat du parti FNL, celui de Anicet Niyonkuru candidat du CDP, Valentin Kavakure candidat du parti FPN -Imboneza ainsi que Domitien Ndayizeye candidat de la coalition Kira-burundi.

Cependant, le président de la CENI précise que si un dossier de candidature n’est pas accepté au niveau de la CENI, le   code électoral prévoit la possibilité de faire recours auprès de la cour constitutionnelle dans un délai de 2 jours calendrier. Les candidats dont les dossiers n’ont pas été acceptés et qui ne sont pas satisfait de la décision de la CENI, ils peuvent emprunter cette voie qui est légalement reconnue.

Seul le concerné à droit d’être signifié les motifs du rejet de sa candidature

Les motifs de refus des dossiers de candidature doivent être communiqués aux concernés car un dossier est individuel, a répondu le président de la CENI a la question de savoir les raisons du rejet de ces quatre dossiers.

Valentin Kavakure, candidat du parti FPN-Imboneza dont le dossier de candidature a été rejeté par la CENI a annoncé qu’il a accueilli avec amertume cette décision. Il précise en outre qu’il va faire recours auprès de la cour constitutionnelle et il espère que cette question sera résolu.

Le président de la CENI Pierre Claver Kazihise a rappelé   aux candidats acceptés que la période de la campagne électorale n’est pas encore venue. Elle est connue par le calendrier électoral mais elle sera ouverte par un décret présidentiel. Que personne donc ne passe outre la loi et s’adonne à une campagne prématurée. Au cas contraire, il fera face à la rigueur de cette même-loi, a -t-il souligné.

Cette période de la campagne électorale est prévue à partir du 27 Avril jusqu’au 17 Mai 2020 comme cela figure dans le calendrier électoral de 2020.

Egide Nduwarugira, Stagiaire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here