COVID-19 : le ministère de la sécurité demande la suspension des vols aériens pour 7 jours

0
17
Aéroport Melchior Ndadaye de Bujumbura
Aéroport Melchior Ndadaye de Bujumbura
Advertisement

Au Burundi, pour limiter les risques de contamination par les pays déjà contaminés, à part des mesures déjà prises par le ministère de la Santé Publique et de la lutte contre le Sida, le ministère de la sécurité publique et de la gestion des catastrophes a demandé au ministère ayant le transport dans ses attributions de suspendre les voyages des passagers qui font aller-retour au Burundi en empruntant l’aéroport international Melchior Ndadaye pour une période de 7 jours.

CPG Alain Guillaume Bunyoni, ministre en charge de la sécurité
CPG Alain Guillaume Bunyoni, ministre en charge de la sécurité

Pour permettre d’une part, la préparation par les services de la Santé Publique ,et d’autre part la vérification de la mise en œuvre des mesures déjà prises par le ministère de la Santé Publique et de la lutte contre le Sida, la suspension des vols aériens doivent etre suspendis pendant 7 jours .
Néanmoins, malgré la suspension des passagers utilisant l’aéroport international Melchior Ndadaye de Bujumbura, le transport aérien des marchandises reste autorisé et les frontières du pays sont toujours ouvertes a annoncé Alain Guillaume Bunyoni, ministre burundais ayant la sécurité publique et la gestion des catastrophes dans ses attributions dans la soirée du 20 Mars 2020 lors d’un point de presse tenu à Bujumbura.

Alain Guillaume Bunyoni demande aux forces de sécurité d’aider la mise en application des mesures déjà prises dans les milieux publics où se rencontrent plusieurs personnes (écoles, marchés, bureaux, stades, …).
De surcroît, ledit ministère demande à toute personne se trouvant sur le sol burundais que toutes ces mesures prises soient respectées obligatoirement afin de se protéger, protéger les autres, chez soi, dans les communautés, dans le système de soins, au travail ou dans les transports. Ceux qui ne respecteront pas ces mesures prises seront non seulement sanctionnés mais aussi seront considérés comme ceux-là qui veulent rendre néant tous les efforts entrepris par le gouvernement pour lutter contre cette pandémie mondiale.
La population est recommandée à rester toujours prudente face à cette pandémie de COVID-19 et d’éviter les rumeurs qui peuvent désorienter ou déstabiliser la population, a fait savoir Alain Guillaume Bunyoni.


Egide Nduwarugira, Stagiaire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here