Burundi : le président de la République soutient le candidat du CNDD-FDD

0
111
Les Bagumyabanga lors de meeting à la commune Kiremba de la province Ngozi
Les Bagumyabanga lors de meeting à la commune Kiremba de la province Ngozi
Advertisement

Au 6ème jour de la campagne électorale 2020, le candidat du parti CNDD-FDD, Evariste Ndayishimiye accompagné de SE Pierre Nkurunziza, président de la République du Burundi bat la campagne pour la 5ème journée en commune Kiremba de la province Ngozi.

Evariste Ndayishimiye, candidat du CNDD-FDD est avec le président Pierre Nkurunziza à Kiremba.
Evariste Ndayishimiye, candidat du CNDD-FDD est avec le président Pierre Nkurunziza à Kiremba.

Le secrétaire provincial du CNDD-FDD a Ngozi, Jule Arsitide Ndatimana, au nom des Bagumyabanga de cette province, a salué les projets déjà réalisés par le CNDD-FDD dans tous les domaines de la vie du pays.
Il souligne que personne n’a refusé la gratuité des soins de santé. Il a démenti les rumeurs faisant étant d’une probable concertation de deux heures pour passer le pouvoir à une autre personne que celui présengé par le congré des Bagumyabanga tenu à Gitega. La preuve en est que Nkurunziza et Ndayishimiye se présentent côte à côte devant les Bagumyabanga de Ngozi, Kirundo et Kayanza lors d’un grand rassemblement de ces 3 provinces tenue en commune Kiremba de la province Ngozi, ce 2 mai 2020.


Dans son allocution, Pierre Nkurunziza président de la République a indiqué que c’est une transition historique au Burundi, car, explique-t-il c’est la 1ère fois que s’observe un passage du témoin à un autre candidat au fauteuil présidentiel après 15 ans.
Il a rappelé les différentes réalisations du parti CNDD-FDD. La construction des écoles, hôpitaux et les routes. Dès l’indépendance du Burundi, le CNDD-FDD a réalisé beaucoup d’activités. Aujourd’hui, le burundais s’autofinance à hauteur de 90%. Alors qu’avant le budget était financé à hauteur de 45 %. Restons dans l’amour qui a caractérisé nos enceintes, a-t-il martelé.
Dans le secteur de la gouvernance, sociale et économique qui était des préoccupations, il estime que le parti au pouvoir a réussi. “Nous entrons dans les élections sous le financement interne ce qui n’était pas le cas avant. Le début était difficile mais nous avons réussi”,se rejouit-il.
Lors du congrès tenu à Gitega, nous avions été inanimes lors de l’approbation du candidat Evariste Ndayishimiye. Il a été le chef de la délégation du gouvernement lors des négociations entre le Palipehutu-Fnl pour signer un accord de cessez-le-feu sans faille.

La pauvreté, un ennemi à combattre avec tout énergie


Le candidat du CNDD-FDD, Ndayishimiye indique qu’il compte entamer un autre batail pour le second plan. Ce dernier est de lutte contre la famine et la pauvreté. Je viens pour être le commandant de guerre de lutte contre la pauvreté. Le capital nous l’avons, en 1er lieu c’est nous-mêmes avec notre population. L’état est là pour cela. Ne s’inquiétez pas, le gouvernement se portera garent de l’hypothèque. A martelé le candidat du CNDD-FDD. Etant ensemble tout est possible. Et je suis avec un bon entraîneur le président Nkurunziza. Il interpelle toute la population en général et des Bagumyabanga en particulier de voter pour le CNDD-FDD. Il leur conseille de rester serein tout en votant celui qui a de l’expérience.
Dans son projet de société, l’éducation aura une place de choix, car dit-il tout est fondé à partir de l’éducation. Chaque commune aura un hôpital vétérinaire et un centre agricole.
Les chemins de fer bientôt installés et les aéroports. L’agriculture restera toujours de base car c’est elle constitue le poumon du pays.
Le soutien des investisseurs et les conseille à transformer sur place les produits. Les commerçants auront accès aux passeports diplomatiques.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here