Burundi : Gitega expulse la représentation de l’OMS

0
63
Dr Walter Kazadi Mulombo, représentant de l'OMS au Burundi
Dr Walter Kazadi Mulombo, représentant de l'OMS au Burundi
Advertisement

 L’annonce tombe le mercredi  13 mai 2020 par le biais d’une note verbale  du ministère des affaires étrangères datée du mardi 12 mai 2020 : Dr Walter Kazadi Mulombo, Tarzy Daniel et Jean Pierre Mulunda Nkata tous délégués de l’agence onusienne, secteur santé sont déclarés ” persona non grata ” 

Les trois experts  et le Représentant de l'OMS expulsés du territoire Burundais
Les trois experts avec le Représentant de l’OMS expulsés du territoire Burundais

Selon le site de la RFI, Jean-Pierre Mulunda était le coordinateur technique de la riposte contre le Covid-19, Ruhana Mihindi était en charge du programme de lutte contre les maladies transmissibles alors que le professeur Daniel Parzy est un expert en biologie moléculaire. C’est ce dernier qui a formé l’équipe locale chargée de la riposte contre Ebola, puis contre le coronavirus depuis le début de l’année.

Selon toujours le site de la RFILes Nations unies ont réagi à cette expulsion dans la journée de ce jeudi. La Commission d’enquête de l’ONU sur le Burundi « regrette profondément la décision récente du gouvernement burundais de déclarer persona non grata le représentant de l’OMS dans le pays et trois de ses experts », a-t-elle indiqué dans un communiqué, réitérant sa « préoccupation » face à la « décision des autorités burundaises de ne pas faire appliquer les recommandations de distanciation sociale » alors que les meetings électoraux attirent des milliers de personnes.

Avec copies pour information  au bureau du coordonnateur résident du système des Nations-Unies au Burundi et le bureau de la représentation de l’OMS (organisation Mondiale de la Santé) au Burundi, les individus précités ont jusqu’au 15 mai 2020 pour quitter le pays.

Sur les ondes d’Iwacu web radio aux questions relatives à cette mesure le ministère des affaires étrangères signifie qu’elle a été prise pour l’intérêt national et de trancher que de telles notes ne comprennent pas sur elles les motifs de la mesure.

Christophe Niyongendako, Stagiaire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here