Burundi : l’OBR, à la chasse des fraudeurs

0
195
Audace Niyonzima, Commissaire général de l'OBR
Audace Niyonzima, Commissaire général de l'OBR
Advertisement

L’ OBR( office burundais des recettes ) salue le travail effectué en synergie par divers acteurs étatiques dans le but de parer la fraude. Aux dénonciateurs, il promet la discrétion.

Lors d’ un point de presse qu’ il a tenu ce mardi 02 juin 2020, Audace Niyonzima, commissaire général de l’ OBR se réjouit du travail abattu par différents organes de l’ État en notamment la police, la justice et l’administration dans la lutte contre la fraude et la contrebande

D’après ce haut cadre de l’OBR ,le rendement lié à la lutte contre la fraude s’ est amélioré durant cette année : plus de 359.000.000BIF en 2019 à 440.810.000 BIF au premier trimestre de l’ année 2020. Il poursuit en précisant que depuis Janvier à Mai 2020, cet office a déjà rapatrié une somme plus de 440.810.000 BIF dans les caisses de l’Etat sur plus de 770 cas saisis pour les marchandises telles que les pagnes ,vins et liqueurs ,les téléphones ,les jus et limonades ,les motos saisies pour faux et usage de faux ,les sachets d’ emballage et quelques services dissimulés tels que : les détournements des transits,les redressements pour fausse déclaration, les minorations de quantité à l’ importation,bris scellés. Ces produits de la fraude proviennent principalement de la Tanzanie , la RDC( République démocratique du Congo ) et de Dubaï ( Émirats – Arabes unis ).

Aux dénonciateurs des différents cas de fraude, l’OBR promet la discrétion pour garantir leur sécurité.
A côté de la saisie des produits aux contrebandiers et fraudeurs, d’ autres sanctions sont appliquées telles que l’ emprisonnement allant de 3 à 5 ans avec une amende pour juguler ces actes, poursuit le commissaire general, Audace Niyonzima.

Christophe Niyongendako ,Stagiaire

             

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here