Burundi : très bientôt la décentralisation de la prise en charge du covid-19

0
35
Dr Thadée Ndikumana,le ministre ayant charge le MSPLS dans ses attributions
Dr Thadée Ndikumana,le ministre ayant charge le MSPLS dans ses attributions
Advertisement

Après la réunion du conseil de cabinet élargi avec les délégués des districts sanitaires, le ministère de la santé publique et de la lutte contre le sida (MSPLS) a annoncé la possible décentralisation du diagnostic et du traitement des malades de la pandémie de coronavirus.

Les délégués des districts sanitaires lors d’une réunion de ce 19 juin, à l’INSP.


« Les hôpitaux de l’intérieur du pays vont bénéficier du matériel pour relayer la prise en charge les patients atteints de coronavirus », a indiqué le ministre Dr Thaddée Ndikumana. Il dit avoir constaté qu’il y a contamination même dans les provinces. Après la réunion d’analyse des réalisations au cours de l’année qui touche à sa fin et la suivante qui commence à partir du 1er juillet 2020, il précise que dès la semaine prochaine l’INSP (institut national de la santé publique) donne des formations aux prestataires des soins de santé qui seront concernés à ce service.
À cette occasion, le ministre Ndikumana interpelle la population burundaise à utiliser des structures des soins de santé chaque fois qu’il y ait un cas de maladie et non l’automédication, car cela peut occasionner un décès ou la contamination des autres personnes.
Le ministre en charge du MSPLS demande à la population de ne pas céder à la manipulation des gens qui se font médecins et témoignent que des produits naturels guérissent le coronavirus.
Pour ceux qui se suspectent de la maladie et des recours à l’automédication par, le Dr Thaddée Ndikumana ministre burundais de la santé souligne la nécessité de consulter les professionnels de la santé. Il ajoute que le coronavirus peut être traité dans une période d’entre 6 à 12 jours à l’hôpital à temps.

Le ministère de la santé publique et de lutte contre le sida a bénéficié d’une aide composée de 26 machines servant à tester le covid-19, des cartouches ainsi que d’autres matériels de protection dans le but de rendre effective cette décentralisation du diagnostic et de prise en charge de traitement de la maladie à virus corona. A l’heure actuelle, 104 cas de covid-19 ont été déjà enregistrés dont 75 déjà guéris, 28 sont sous traitement médical et 1 cas de décès.


Christophe Niyongendako ,stagiaire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here