Bujumbura : lancement de la campagne de dépistage de masse pour les personnes présentant des signes du covid-19

0
77
Advertisement

Plus de 400 personnes ont été dépistées le coronavus ce lundi dans une campagne de dépistage de masse en mairie de Bujumbura pour les personnes présentant les symptômes de cette pandémie, une campagne qui a commencé ce 6 juillet 2020.

Dr Thaddée Ndikumana lors du lancement de de dépistage de masse en Mairie de Bujumbura

Le ministre burundais de la santé publique et de lutte contre le Sida, Dr Thaddée Ndikumana se réjouit de cette étape. Il a annoncé que les résultats des tests prélevés seront disponibles ce mardi 7 juillet.

Au premier jour de la campagne “NDAKIRA SINANDURA KANDI SINANDUZA Covid-19”, ce qui signifie en français («  “je guéris, ne me contamine ni ne contamine les autres ») en mairie de Bujumbura, un effectif de 419 prélèvements était déjà enregistré jusqu’à midi de ce lundi 6 juillet 2020. Selon le ministre de la Santé publique et de la lutte contre le Sida, le docteur Thaddée Ndikumana, les habitants ont répondu massivement à l’appel du président de la République.
“On attendait le dépistage de 250 personnes par jour mais jusqu’à l’après-midi, plus de 400 personnes ont été déjà dépistées, un effectif satisfaisant.” explique le ministre Thaddée Ndikumana. Ce dernier fait savoir que les résultats des dépistages sont présents ce mardi. “L’équipe des experts travaille 24 heures sur 24 pour donner les résultats le plus tôt possible”, souligne-t-il.

Les habitants apprécient positivement l’initiative de dépistage de masse

Les citadins à la place d’entente pour se faire dépister du Covid_19


Serges Nijimbere, rencontré au site de dépistage de masse dans le sud de la mairie de Bujumbura, au terrain de la paroisse de Kenosha, avec un masque sur sa bouche et en tenue de travail indique que le masque lui-même est délivré au lieu de dépistage. “Moi je suis sur le chantier mais j’ai dû cesser un peu pour me faire dépister. Je salue cette initiative de dépistage de systématique . Je présente des signes de la grippe. Je dois me renseigner sur mon état général de santé.” Nijimbere raconte. Belyse Niyonzima, une élève de l’ECOFO Kanyosha, classe de 8ème année, assise sur une chaise en entente de dépistage indique qu’elle se réjouit de cette activité. Niyonzima n’a aucun symptôme de coronavirus. “Je ne présente aucun signe de covid-19, mais je suis sur le lieu pour me faire dépister du fait que j ‘ai besoin de savoir mon état de santé »,rassure Niyonzima.

Le dépistage de masse se fera aussi dans les provinces

Le ministre Thaddée Ndikumana a souligné également que le même travail se déroulera à l’intérieur du pays. Selon lui, ce dépistage pourrait être organisé la semaine prochaine dans les provinces de l’intérieur. “Ceux de l’intérieur du pays présentant des signes de covid-19 n’ont pas besoin de venir à Bujumbura car le ministère à des experts et des équipements pour le faire dans chaque province “.


Depuis la fin du mois de mars 2020, plus de 3000 personnes ont été dépistées, 191 cas ont été testés positifs au covid-19 et plus de 70% des personnes atteintes de ce virus sont déjà guéries.
La mairie de Bujumbura compte 3 sites de dépistage de masse situés respectivement au terrain de l’ETS Kamenge pour la commune de Ntahangwa, à l’hôtel Source du Nil pour la commune de Mukaza ainsi que le terrain de la paroisse Kanyosha pour la commune de Muha.

Egide Nduwarugira

       

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here