Burundi : le parti CNDD-FDD rafle les sièges au sénat

0
108
Advertisement

Le Conseil National pour la Défense de la Démocratie -Force pour la Défense de la Démocratie (CNDD-FDD) occupe la majorité des sièges à la chambre haute du parlement. Sur 36 sénateurs élus, 34 sont issus du parti présidentiel.

Les participants lors de la publication provisoire des résultats sénatoriales


Selon les résultats provisoires présentés par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) dans l’après-midi de ce jeudi 23 juillet 2020, sur 36 sénateurs, 34 sont issu du CNDD-FDD, 1 de l’UPRONA et 1 du CNL. Pour respecter les équilibres qui sont prévus par la constitution burundaise, 3 sénateurs de l’ethnie Twa cooptés.
Chaque province est représentée par 2 sénateurs provenant des éthiques différentes Le nouveau sénat du Burundi est constitué de 21 hommes élus et 2 de l’ethnie Twa cooptés ainsi que 15 femmes élues et une de l’ethnie Twa coopteé. Pierre Claver Kazihise, président de la CENI félicite les gagnants et demande les perdants qui ont des lacunes de faire recours auprès de la cour constitutionnelle pour que cette dernière leur fasse justice.
Selon l’article 192 de la constitution de la République du Burundi, le Sénat a des missions comme :
-Approuver les amendements à la constitution et aux lois organiques, y compris des lois régissant le processus électoral,
-Etre saisi du rapport de l’Ombudsman sur tout aspect de l’administration publique,
-Approuver les textes des lois concernant la délimitation, les attributions et les pouvoirs des entités territoriales,
-Mener des enquêtes dans l’administration publique et, le cas échéant, faire des recommandations pour s’assurer qu’aucune région ou aucun groupe n’est exclu des bénéfices des services publics,
-Contrôler l’application des dispositions constitutionnelles exigeant la représentativité éthique et de genre et l’équilibre dans toutes les structures et les institutions de l’Etat notamment l’administration publique et les corps de défense et de sécurité,
-Conseiller le Président de la République et le Président de l’Assemblée Nationale sur toute question, notamment d’ordre législatif,
-Formuler des observations ou proposer des amendements concernant la législation adoptée par l’Assemblée Nationale,
-Elaborer et déposer des propositions de lois pour examen par l’Assemblée Nationale,
-Approuver les nominations aux fonctions comme, les chefs de défense et de sécurité, les gouverneurs des provinces, les ambassadeurs, l’Ombudsman, les membres du conseil supérieur de la magistrature ainsi que d’autres fonctions.

   Egide Nduwarugira

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here