Burundi : CVR, lance ses travaux d’exhumation des restes humains dans la région du Sud

0
90
Advertisement

Ce 25 aout 2020, la commission vérité et la réconciliation, CVR a procédé à l’ouverture des activités d’exhumation des restes humains jetés en 1972 dans les trois fosses communes déjà renseignées et confirmées par la commission sur la colline Karinzi de la commune Mabanda, province Makamba au Sud du pays. Cette commission demande à la population de cette région Sud du pays de renseigner d’autres fosses communes.


« La vérité libère et c’est une thérapie pour l’auteur du forfait et la victime » a indiqué Pierre Claver Ndayicariye, président de la CVR lors du lancement des activités d’exhumation des restes humains. Dans son discours d’ouverture, il a indiqué que selon les informations à la disposition de cette commission, Mabanda et Vugizo sont les communes possédant beaucoup de personnes assassinées et jetées dans des fosses communes dans la province Makamba.

Les MULELE, une des particularités en rapport avec les tueries de 1972

Selon le président de la CVR, à l’époque, les provinces de Rumonge, Makamba et Bururi étaient dans l’arrondissement de Bururi. Dans cette localité, le terme « Mulele » fut parlé. Il a précisé en outre que les informations provisoires en possession de cette commission indiquent que les Mulele provenaient dans la plaine de l’Imbo à Nyanza-lac de l’actuelle province Makamba auraient cautionné dans la tragédie qui s’est passée dans le Sud. L’avion était utilisé pour massacrer les gens dans cette province, a-t- souligné.


La recherche de la vérité suscite des interrogations

La CVR se documente pour savoir qui étaient les Mulele. Etaient-ils des Barundais? Serraient-ils des étrangers ? Qui les a appelés ? Est-ce qu’il y avait une guerre ? Si c’était le cas, elle avait duré combien de jours ? On ne peut pas être à la quête de la vérité et ignorer toutes ces interrogations, a rétorqué Ndayicariye.

Témoignages

Emerusabe Edouard, natif de la colline Karinzi temoigne. ” En 1972 j’ai vu des centaines de personnes qui disaient qu’elles fuyaient la guerre en provenance de Nyanza-Lac. Mon père Nyandwi Gérard était agronome avait accompagné d’autres dans les rondes nocturnes. L’avion jetait des papiers sur lesquels on lisait que la paix est rétablie et les gens pouvaient regagner leur domicile. Mon père portait les habits de la couleur noire. Une personne dont j’ignore était venue dire à ma mère de cacher la machine à coudre qu’elle utilisait. Après, vers 13h était venu un groupe de gens puis ont fouillé notre maison et ont saccagé tous les livres de mon père. C’est par là que nous avions conclu la probable disparition de mon père”, s’indigne-t-il.


Rukundo Jonathan un autre habitant de Karinzi âgé de 21 ans lors de la tragédie de 1972 aborde dans le même sens du président de la CVR. « L’avion était utilisé par les militaires pour tuées les innocents hutu dans cette commune Mabanda en 1972 … ». Lors de ses massacres, un Tutsi m’avait révélé un secret que je figurais sur la liste des personnes recherchées pour aller être tuées. Tout à coup, j’ai pris le large vers la Tanzanie.
Le pays est tombé dans le chao lors de la crise des années 70, raconte Mme Triphonie Nsekera un sexagénaire. Elle a témoigné que son mari et son père ont été assassinés en cette période. Et aujourd’hui « je vis dans la misère sans nom, je demande que le gouvernement nous vienne en aide », a-t-elle réclamé.

Sur la sous colline Butanyerera de la colline Karinzi, zone Kayogoro, commune Mabanda, une autre fosse commune a été confirmée par la CVR. Cette dernière était tout près de la route reliant le chef-lieu de la commune Mabanda et la commune Vugizo. Sada Néhémie témoin oculaire des trois femmes ayant été tuées par les militaires à Butanyerera lors de la crise de 1972, a indiqué que ces dernières ont été jetées dans cette fosse commune. Il a ajouté qu’il est victime de cette crise. Il se voit optimiste aux résultats de la CVR, car dit-elle, j’attends toujours la vérité sur les atrocités qui ont endeuillées le Burundi.
Selon Mme Françoise Ingozirazana, gouverneur de la province Makamba l’œuvre de la CVR rassure que dans la commune Vugizo, commission y trouvera beaucoup de fosses communes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here