“Le gouvernement burundais a maîtrisé la pandémie de Covid_19”

0
54
Advertisement


Le dipistage de masse de covid19 de 3 mois tend vers sa fin. Plus 32100 personnes ont été dépistées pendant cette campagne. Plus de 280 ont été testées positives de la Covid_19. Une précision du ministre de la santé publique , Dr Thaddée Ndikumana.

Docteur Thaddée Ndikumana a indiqué que plus de 32100 personnes ont été dépistées lors de la campagne de dépistage de masse pour la lutte contre la covid19, “Ndakira sinandura kandi sinanduza Covid19”, une campagne lancée par le président de la République du Burundi , Evariste Ndayishimiye depuis le mois de juin 2020. Le ministre ayant la santé dans ses attributions a annoncé que plus de 283 personnes ont été dépistées positives lors de cette campagne. Il a rappelé que le premier cas positif du COVID19 a été observé au Burundi depuis le mois de mars. Selon lui, 34723 personnes ont été dépistées , 474 parmi lesquelles ont été trouvées positives dont 462 déjà guéri avec onze qui sont encore sous traitement médical. Et de souligner qu’un seul cas de décès a été enregistré.

Un mois sans un cas nouveau de la COVID_19

Docteur Ndikumana a annoncé qu’un mois vient d’écouler sans qu’il y ait un cas nouveau du COVID-19 au Burundi. Cependant le ministre a ajouté qu’il ya des cas des gens qui entre dans le pays moyennant un certificat négatif du COVID-19 mais retrouvé positives après dépistage.

Le montant de 50$ pour le certificat au Covid_19

Quant aux grognes de ceux qui disent que 50$ qu’on demande pour avoir un certificat au covid19 est beaucoup, le ministre de la santé a renseigné que ce n’est pas beaucoup pour ceux qui en ont besoin. “Si quelqu’un est capable de payer 2000$ pour un ticket de l’avion comment est-il impossible de trouver 50$ pour le certificat”, se demande-t-il. Il explique que c’est la même somme qui aide à payer les agents du personnel de santé qui font le dépistage et l’achat des réactifs utilisés.

Pour la question de la réouverture des frontières, le ministre Ndikumana dit que cette question est dans les mains des hautes autorités. Il demande à tout en chacun de patienter jusqu’à nouvel ordre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here