MSF: ses actions transferées à l’Hôpital Prince Regent Charles

0
66
Advertisement

Dès ce 1 mars 2021, l’ONG, Médecin sans Frontières Belgique a transféré son service de traumatherapie effectué à l’Arche de Kigobe vers l’Hôpital Prince Regent Charles (HPRC) , rappelle Nathalie Gielen, Représentante légale de MSF Burundi.

Dr Oscar Nimpaye lors d’un café de presse est au milieu

Selon Dr Oscar Nimpaye , Médecin Directeur de l’Hôpital Prince Regent Charles est prêt à prendre en main tous les services accomplis par cette ONG à l’Arche de Kigobe, à partir du 1er Mars. Il l’a rassuré lors d’un café de presse organisé conjointement par le MSF et la direction de l’Hôpital Prince Regent Charles ce 26 février 2021 à Bujumbura.

Mme Gielen, Représentante du MSF au Burundi a indiqué que cette organisation ne ferme pas ses portes ici au Burundi , mais que elle veut s’orienter dans ses projets prioritaires.

Comme l’explique M. Hyppolyte Mboma, le coordinateur de terrain du MSF,l’arche de Kigobe était créer pour la gestion des blessés causees par les violences de 2015. Néanmoins, la gestion de prise en charge des accidents routieres, les brûlures et les cas de violences sexuelle ont été ajoutées pour la pernisation du programme dans les années suivantes. Cela, pour accompagner la population à sortir de la crise.


Pourquoi le choix de HPRC?

Kalombo Thotho, responsable medical du projet dit que les conditions exigées par le MSF, tels que les locaux, la capacité de gestion, le personnel qualifié et l’accessibilité, sont bien remplis à cet hôpital. Et d’explique que ce programme concerne seulement des cas traumatologiques modérés et graves. La prise en charges du traitement, de consultation, des medicaments et d’autres opérations sera gratuite comme à la coutumée jusqu’au 31 décembre 2021. Cependant le repas et le garde malade seront pris en charge par le patient, explique-t-il.

La plus value à l’ HPRC

Dr Oscar Nimpaye, Médecin Directeur de le HPRC a précisé que cet hôpital en tirera profit car, explique -t-il, le MSF a pu rehabiliter quelques locaux de cet hôpital et son équipement materiel, de laboratoir ,la radiographie ansi que l’octroi de medicament ayant une valeur de plus d’ 1 milliards de Bif . Il a ajouté que même son personnel va bénéficier d’experience en échange avec celui du MSF.

Mme Nathalie Gielen

Mme Nathalie Gielen, Représentante de MSF rassure que son personnel possède d’expérience qui pourrait servir utilement le personnel du HPRC.
Vous saurez que le budget alloué au fonctionnement de l’HPRC pour assurer la gratuité s’élève à 350.000.000 Fbu soit 35 millions de Bif par mois .

Previous articleTout est disponible pour la saison culturale B
Next articleLe lac Tanganyika se fait justice
Je suis diplômé en sociologie à l'Université du Burundi et j'ai développé un amour pour la rédaction d'articles et de nouvelles. Je me suis ensuite porté volontaire pour un projet financé par le Fonds pour la consolidation de la paix (PBF), où j'ai perfectionné mes compétences en écriture en tant que journaliste pour le journal Burundi Eco. Maintenant, je suis journaliste au journal en ligne Urumuri News, avec la passion de présenter des informations en temps réel au public.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here