Burundi/production: L’extension de la SOSUMO pour 50 milliards de francs burundais

0
114
Le Ministre Dr Déo Guide Rurema
Le Ministre Dr Déo Guide Rurema
Advertisement

Ce jeudi 29 juillet 2021, le ministère l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage a procédé à la présentation des réalisations  de l’exercice 2020-2021.  Il a annoncé l’extension de la SOSUMO pour booster la production et les réalisations de son ministère  estimées à 92,40℅.

Déo Guide Rurema, ministre de l’Agriculture et de l’élevage a annoncé la réhabilitation, modernisation et extension de l’usine de la société sucrière du Moso, SOSUMO et de même pour les plantations de la  canne à sucre. « Le ministère voudrait que la production passe de 20.000T de sucre par an à 35.000 T pour satisfaire la population burundaise. Selon les études, ce projet nécessite un montant global compris entre 45 et 50 milliards de francs burundais Répondant».

Le ministre Rurema a indiqué une nette amélioration  de la production pour des cultures industrielles au cours de l’exercice 2020-2021.  17.287 .272 plants de caféiers ont été produits, 15.387,144 tonnes de café vert ont été produits,  50.337.77 tonnes de feuilles vertes de thé ont été cueillis, 10.612, 75 tonnes de thé sec ont été produites, 8.633,8 tonnes de thé sec ont été commercialisés pour un montant de 18.323.376USD.  Il n’a pas  manqué de rappeler que des nouvelles cultures industrielles comme les plants d’anacardier (3000) ont été mis en place ainsi que la diffusion de  2200 kilogrammes de semences de millet.

Des initiatives qui donnent leur fruit

Selon Déo Guide Rurema, 9 centres rayonnement agricole sur  l’appui technico financier du ministère et 94 centres rayonnement agricole sur 2.871,4 ha pour saison 2021A, ont été mis en place  en vue d’augmenter la production agricole et des cultures vivrières. «445,184 tonnes de semences de maïs hybride, 41,821 tonnes de riz, 410 tonnes de pomme de terre, 548,032 tonnes de semences de haricot volubile, 57.122.700 boutures de patate douce et 1295 kg de semences maraîchères ont été réceptionnés».

D’après ce membre du gouvernement, 51000 ménages ont bénéficié des crédits dans le cadre de renforcement des capacités financières des producteurs, 5000 ménages vulnérables ont eu des appuis financiers et 3003 coopératives ont été accompagnées techniquement par les services techniques dudit ministère.

La production animale et halieutique n’est pas en reste. Tant de projets ont été réalisés. 14.250 bovins ont été inséminés artificiellement, tandis que 16.534 chèvres et 6.346 porcelets ont été distribués auprès des ménages vulnérables via la chaîne de solidarité communautaire ainsi que d’autres réalisations.

M. Rurema  a indiqué que son ministère  prévoit le renforcement rapproché  des producteurs pour bien mener les saisons culturales 2021C, 2022A et 2022B. Parmi ces initiatives figure l’accompagnement de l’usine FOMI pour  rendre disponible les intrants agricoles à temps.

                 Egide Nduwarugira

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here