Le parti de Rwagasore se dote des nouveaux dirigeants

0
193
Advertisement

Lors du congrès national ordinaire tenu à Bujumbura ce samedi 14 août 2021, les Badasigana ont choisi des nouveaux organes dirigeants. Olivier Nkurunzizaqui était le secrétaire général de l’Upronaa été élu président du parti des Badasigana. Les Badasigana,  Gaston Sindimwo, Isidore Mbayahaga et Anicet Niyongabo ont été exclus du parti.

Le parti de l’unité pour le progrès national (UPRONA) est désormais dirigé par Olivier Nkurunziza. Ce dernier a remplacé Abel Gashatsi,  président dudit parti depuis 5ans. David Mukanya est le vice-président du parti tandis que Jean de Dieu Niyonkuru a été élu au poste du secrétaire général. 

Fraîchement élu, Olivier Nkurunziza a indiqué que les nouveaux organes vont rendre visite aux militants du parti sur terrain afin de promouvoir le parti. Il a  précisé que l’institution des JRR et UFB seront restaurées sans oublier la réclamation des richesses des dites institutions que certains Badasigana se sont appropriés. 

Olivier Nkurunziza, nouveau président élu est au milieu

Le nouveau patron de l’Uprona a salué la mission de la commission vérité et réconciliation (CVR). «  L’Uprona en tant que  parti qui a été au pouvoir pendant 40 ans est prêt pour toute sollicitation de cette commission. Nous sommes à sa disposition», a-t-il promis.

Pour sa part, Abel Gashatsi, président sortant atenu féliciter les Badasigana qui sont restés fidèles à l’Uprona. « Tous avec qui nous étions ensemble dans le congrès national ordinaire à Gitega quand j’étais élu président du parti, aujourd’hui ils ne sont pas parmi nous », a-t-il souligné. 

Les congressistes de l’Uprona

De son côté, Prosper Bazombaza, vice-président de la république et  président du conseil supérieur d’orientation de l’Uprona a rappelé que les activités du parti se déroulent à Kumugumya, le siège national. « Qu’il n’y ait plus d’autres activités organisées dans une place autre  au nom de l’Uprona. Cela dans le but d’éviter les magouilles et le désordre dans le parti et que ce qui sont passés dans les années antérieures ne se répètent plus». Il a interpellé tous les Badasigana à travailler ensemble avec les autres provenant d’autres partis politiques dans des coopératives collinaires. 

Certains militants de l’Uprona dont Gaston Sindimwo, député élu dans la circonscription de Bujumbura Mairie, Isidore Mbayahaga et Anicet Niyongabo ont été  exclus  du parti lors de ce congrès national ordinaire. Sur la question de savoir le sort de Gaston Sindimwo, membre du parlement, Olivier Nkurunziza est catégorique. « Le parti a déjà pris sa décision et s’il restera député ou pas, c’est la cour constitutionnelle qui se prononcera ».  

M. Nkurunziza n’a pas toutefois manqué de signaler que ceux qui se sont renvoyés ont la possibilité de regagner le bercail à condition qu’ils reconnaissent les fautes commises et demandent pardon.

                    Egide Nduwarugira

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here