« CVR, clé de la réconciliation »

0
35
Advertisement

Dans l’avant midi de ce vendredi 10/9/2021 , la commission vérité et réconciliation( CVR) a lancé solennellement ses activités d’auditions des témoignages sur les tueries de 1972 ainsi que les exhumations des fosses communes datant de cette même période en province Muramvya . Pierre Claver Ndayicariye , président de ladite commission , a indiqué qu’on ne peut pas réconcilier les burundais en ignorant la vérité.

Sur la colline Rwasazi , commune Muramvya , la commission vérité et réconciliation a fait l’ouverture officielle de ses activités d’auditions des témoignages sur les tueries de 1972 ainsi que les exhumations des fosses communes datant de cette même période .Pierre Claver Ndayicariye , a fait savoir que ce n’est pas possible de réconcilier les burundais si on ignore la vérité. « Que personne ne dise qu’il voudrait réconcilier les burundais sans commencer par la recherche de la vérité », a t-il souligné. Ce qui a entravé le Burundi, selon Ndayicariye, c’est de penser qu’on peut bâtir la paix pour les Tutsi , les Hutu ou les Twa seulement. Or, ce genre de paix n’existe pas, car, explique -t-il, ce phénomène a causé des violences cycliques dans le pays. « Dans les prochains jours , le travail de demande publique de pardon sera organisé », a indiqué Ndayicariye. Et d’inviter les habitants de la province Muramvya à s’apprêter à demander pardon pour ceux qui ont participé dans les tueries qui sont encore vivants. Pour ceux qui ont perdu les leurs , il les demande de s’apprêter à pardonner les acteurs , car cela libère , ajoute-t-il.

La vérité finira par vaincre

Diomede Nzambimana, gouverneur de la province Muramvya

Selon Diomède Nzambimana , gouverneur de la province de Muramvya , la commission vérité et réconciliation aboutira à jaillir la vérité sur ce qui s’est passé à Muramvya en 1972. Il interpelle les habitants de Muramvya à aider la CVR en témoignant ce qui s’est passé dans cette province , jadis capitale royale du pays . Nzambimana souligne que savoir la vérité réconciliera les acteurs et les victimes. Ces derniers demanderont le pardon les uns les autres . Et de souligner qu’on dit en kirundi” Intibagira ntibana” . Notons que sur la colline Rwasazi , 4 fosses communes datant de 1972 , ont été déjà vérifiées et confirmées par la commission vérité et réconciliation dans un champs de bananeraies , près de la prison de Muramvya.

Egide Nduwarugira

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here