Burundi: commémoration du 28è anniversaire de l’assassinat du Président Melchior Ndadaye

0
209
Le monument du Héros de la démocratie,Ndadaye Melchior assassiné après trois de serment
Le monument du Héros de la démocratie,Ndadaye Melchior assassiné après trois de serment
Advertisement

Les burundais ont commémoré ce jeudi 21/10/2021 pour la 28è fois l’assassinat du héros de la démocratie. Le président Melchior Ndadaye a été assassiné dans la nuit du 21 /10/1993 et ses proches collaborateurs dont le président de l’Assemblée Nationale et son vice et autres hauts cadres de l’État

Le monument du Héros de la démocratie,Ndadaye Melchior assassiné après trois de serment
Le monument du Héros de la démocratie,Ndadaye Melchior assassiné après trois mois de prestation du serment


Après 3 moins au pouvoir, Melchior Ndadaye est le premier président élu par le peuple burundais. Il a été assassiné après 102 jours de son mandat. Dans son discours lors de son investiture, ce héros de la démocratie voulait rétablir le respect du droit de l’homme dans tous les secteurs du pays, caractéristique d’un Burundi nouveau.
Dans une messe de requiem à la Cathédrale Regina Mundi en mémoire du feu Melchior Ndadaye, Monseigneur Anatole Ruberinyage, vicaire général de l’archidiocèse de Bujumbura a invité les burundais à suivre l’exemple du feu Melchior Ndadaye, lui qui a manifesté l’amour en luttant pour la liberté de tout le peuple burundais. Ce dernier a rappelé qu’un seul parti ou ethnie ne peut pas maintenir seul la flamme d’amour allumée. Et d’ajouter que le Burundi ne peut avoir de la paix durable tant qu’il y’ait encore des réfugiés.
Selon Nancy Ninette Mutoni, porte-parole du parti CNDD-FDD, ce parti au pouvoir est entrain de poursuivre le chemin tracé par le héros de la démocratie. Et d’ajoute que le CNDD-FDD apprécie l’héritage riche du héros de la démocratie.
De son côté, Pierre Claver Nahimana, président du Sahwanya Frodebu reconnait un pas affranchi en matière de la démocratie est réel au Burundi. Cependant, ce représentant du parti de Ndadaye indique que la démocratie n’a pas encore atteint le niveau que voulait Melchior Ndadaye. Ce dernier explique que beaucoup de burundais sont dans la misère.
Quant à Sylvestre Ntibantunganya, ancien chef d’Etat et ancien compagnon du feu Melchior Ndadaye, celui qui a tué le président Ndadaye voulait mettre en application l’adage Kirundi disant “Agapfuye kabazwa ivu”, ce qui est faux, dit-il, car Ndadaye a été enterré dans un endroit caché par les auteurs de ce drame, mais exhumé après pour être inhumé avec dignité, Ntibantunganya a-t-il conclu.

Égide Nduwarugira

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here