Nyabiraba : exercice de simulation sur la résilience communautaire face au changement climatique

0
378
CP Anicet Nibaruta, président de la plateforme nationale de gestion des risques et de prévention des catastrophes au Burundi
Advertisement

La Croix Rouge du Burundi en collaboration avec la Plateforme Nationale de la prévanvention des risques et de la gestion des catastrophes a organisé un exercice de simulation sur la résilience communautaire face au changement climatique et de la prévention des catastrophes en commune Nyabiraba de la province Bujumbura.  

CP Anicet Nibaruta, président de la plateforme nationale de gestion des risques et de prévention des catastrophes au Burundi

Les exercices de simulation pour la prévention des risques et de la gestion des catastrophes permettent à la population de connaître le comportement à adopter lors des catastrophes réelles, a indiqué Anicet Nibaruta, président de la plateforme nationale de la gestion des risques et de la prévention des catastrophes au Burundi. Il ajoute aussi que c’est la façon de tester la capacité des membres de la plateforme communale. Dans le cadre de développer un système d’alerte précoce et de veille afin de se conformer aux recommandations de la réunion régionale tenue à Nairobe au mois d’octobre 2021, la Plateforme nationale en collaboration des partenaires est en train d’opérationnaliser les plans de contingences communaux.  Il explique que dans le programme de l’Etat burundais chaque commune sera dotée d’un plan de contingence d’ici juin 2022. Ce plan permettra à l’administration de connaitre les zones à risques et d’hiérarchiser ces risques.

Le président de la plateforme nationale rassure que la direction générale de la protection civile au Burundi a términé les travaux d’aménagement de la salle de veille. Bientôt c’est la formation des animateurs de ce centre de veille. Selon toujours lui, il faut que le gouvernement rende opérationnel le fond créé à cet effet comme le stipule le décret régissant le ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique.

Pour la bonne prévention des risques et la gestion des catastrophes

La plateforme nationale de prévention des risques et de gestion des catastrophes compte renforcer un partenariat avec les radios communautaires et les journaux pour communiquer en temps réel les informations météologiques de l’Institut Géographique du Burundi (IGEBU) qui donnent le comportement de manière saisonnière pour donner un alerte précoce.

Code couleur pour faciliter la communication lors des catastrophes

Les 4 couleurs conventionnels (vert, jaune, orange, rouge) sont utilisés pour déterminer les moments, indique Vénérand Nzigamasabo , assistant du secrétaire general chargé des opérations de préparation et de réponses aux urgences à la Croix rouge du Burundi. Il explique comment interpréter ces couleurs :

Vénérand Nzigamasabo , assistant du secrétaire general chargé des opérations de préparation et de réponses aux urgences à la Croix rouge du Burundi

Venerand Nzigamasabo , assistant du secrétaire general chargé des opérations de préparation et de réponses aux urgences à la Croix rouge du Burundi

 La couleur verte pas d’alerte, jaune : soyez conscient du risque, orange : soyez préparés, rouge : prenez des mesures.

Après avoir lu et analysé ces couleurs nous connaissons automatiquement le comportement à adopter, précise-t-il.

Les experts de l’IGEBU rassurent la population qu’actuellement cet institut possède des équipements adaptés d’où une marge d’erreur est trop petite.

Quant à monsieur Simon, conseiller de l’administrateur communal Nyabiraba, ces exercices de simulation viennent à point nommé car, explique-t-il, les informations reçues nous aideront à bien protéger nos citoyens. Notre commune est menacée par des catastrophes naturelles dont les glissements de terrain, les pluies et vents violents. Avant que ce plan de contingence soit amené ici, nous ne savions pas comment gérer de telles situations, mais aujourd’hui nous savons comment évacuer la population. Et de rassurer que la commune Nyabairaba a déjà prévu 4 sites d’évacuation c’est à dire que chaque zone possède un site d’évacuation.

Vous saurez que ce plan de contingence est rendu opérationnel par la plateforme nationale de prévention des risque et de gestion de catastrophes en collaboration de la croix rouge du Burundi qui en assure le secrétariat sous l’appui du PNUD .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here