Burundi : « Opacité budgétaire, un défis au développement »

0
191
Advertisement

Au Burundi, les étapes de gestion budgétaire caractérisant un processus budgétaire transparent ne sont plus suivies. Propos de Faustin Ndikumana, directeur national de l’organisation Parole et Actions pour le Réveil des Consciences et l’Evolution des Mentalités, PARCEM. C’est difficile de mettre en application le souhait du président de la république du Burundi en rapport avec le renforcement de la transparence budgétaire pour que l’argent de tous les burundais ne remplisse que les poches d’un poignet d’hommes, une fois que lesdites étapes ne sont pas respectées

Faustin Ndikumana, le directeur national de la PARCEM


Selon Faustin Ndikumana, 8 documents doivent être produits d’une façon régulière pour mettre fin au système d’opacité budgétaire. Ces documents sont entre autre le rapport préalable au budget, projet de budget de l’exécutif, budget approuvé, budget citoyen, rapport trimestriel, révision budgétaire, rapport de fin d’année et le rapport d’audit.
Le directeur national de la PARCEM déplore le non suivie des dites étapes, jugées indispensables et comme standards internationaux pour le processus budgétaire transparent. C’était lors d’une conférence de presse ténue à Bujumbura ce mercredi 25 mai 2022, une conférence à l’issue de laquelle, le directeur de la PARCEM a procédé à l’ouverture solennelle du programme de 5 ans intitulé ” Notre argent nos droits “, un programme de suivi budgétaire approfondi

Selon toujours lui, il ne devrait pas y avoir des secrets dans la gestion des choses publiques. Il appelle les instances habiletés à s’ouvrir à la transparence. Car, le Burundi reste derrière en ce qui concerne la transparence du budget de l’Etat dans la sous-région, s’indigne -t-il.
La PARCEM compte faire des descentes sur terrain pour se rassurer si réellement, les différents projets convenus d’être réalisés par un tel ministère ont été exécutés, a-t-il précisé. Ces derniers jours Le président de la république Evariste Ndayishimiye a beaucoup insisté sur la transparence en ce qui concerne les recettes qui entrent dans le trésor public.

Egide Nduwarugira

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here