Thursday, August 11, 2022

[vc_row][vc_column]

NE MANQUE PAS

Le manque d’une loi successorale constitue une entrave dans l’auto développement...

La discrimination basée sur le genre en matière d’accès à la propriété foncière au Burundi est un fait établi. Les filles célibataires et femmes divorcées partagent équitablement avec leurs frères mais cette succession est en usufruit. La succession en usufruit ne permet pas à son propriétaire d’en réjouir convenablement. La fille ou la femme ne peut pas la placer à la banque sous forme d’hypothèque.
[/vc_column][/vc_row]